Découvrez l’espace de Torréfaction !

Le Collectif Café vous donne rendez-vous sur l’espace Torréfaction animé par Daniela Capuano !  
Du 10 au 12 septembre 2022 au Parc Floral de Paris

Daniela Capuano, première et seule femme Meilleur Ouvrier de France Torréfaction avec plus de 15 ans d’expérience dans le café, proposera des workshops, formations et dégustations avec des spécialistes café. ­ ­

Vous découvrirez bientôt le programme qui vous attend… ­ ­

Nous vous attendons nombreux pour partager des moments cafés ! ­

Découvrez la Scène Coffee Show !

Le Collectif Café vous donne rendez-vous sur la Scène Coffee Show !

Du 10 au 12 Septembre au Parc Floral de Paris

Venez découvrir des dégustations, workshops, démonstrations avec des experts café et des Chefs orchestrés par Victor Delpierre, Champion du monde 2013 Coffee in Good Spirits !  ­ ­

Encore un peu de patience… Vous découvrirez bientôt le programme qui vous attend !

Nous vous attendons nombreux pour partager  des moments cafés !

Rendez-vous avec Hugues Chazottes des Cafés Gonéo !

Pour notre portrait d’adhérent du mois, rendez-vous avec Hugues Chazottes.  Hugues Chazottes a fondé Cafés Gonéo en 2015, et rassemble aujourd’hui une trentaine de collaborateurs qui contribuent chacun à faire grandir la marque. S’il projette son premier voyage en pays d’origine en début d’année prochaine, son ambition, elle, est déjà bien concrète : “J’ai envie que l’on parle toujours plus de bons cafés. Plus il y aura d’acteurs, plus on en parlera et plus nous, torréfacteurs de café de spécialité, pourront jouer des coudes avec les industriels”.

Bonjour Hugues, comment êtes-vous devenu torréfacteur ? 
Avant
tout, j’avais envie d’entreprendre. Je me suis pris de passion pour
l’univers du café et de la torréfaction via mon ancien métier, chez un
fabricant de packaging, en étant au contact de nombreux
torréfacteurs.J’ai fait beaucoup de modules SCA et surtout, Gonéo a été
très bien accompagné par Belco, notamment pour la torréfaction et la
construction des blends. Ils sont bien plus qu’un importateur, au-delà
des cafés sourcés, l’aspect “conseil” est précieux pour nous. 

Vous êtes très attaché à Lyon, je me trompe ?
Gonéo, ça vient des enfants lyonnais que l’on appelle les gones. On porte fièrement l’étendard de Lyon, qui reste pour nous la capitale mondiale de la gastronomie (rires) !Notre implantation lyonnaise est surtout liée à notre activité CHR, où le besoin de proximité technique est très important. Intervenir dans la demi-heure pour un restaurant dont la machine clignote comme un sapin de Noël juste avant l’ouverture, ça demande de la proximité géographique. Pour nous, aller dans le département d’à côté, c’est déjà s’exporter. 

Quel lien faites-vous entre l’activité CHR et vos boutiques ?
On s’est fait connaître aux Lyonnais avec la gamme CHR, et c’est cette gamme qu’on a d’abord proposée dans les boutiques. Maintenant, l’objectif est de travailler les cafés de saisons, des micro-lots.Cependant, on n’a jamais oublié que notre clientèle était plutôt CHR, et qu’il fallait d’abord parler au palais des Français, avec des cafés qui puissent jouer sur le  corps et la sucrosité, tout en restant très léger sur l’acidité. Mais tout ça évolue, surtout depuis 2018, 2019. 

Votre clientèle cherche de plus en plus de cafés originaux ?
Quand Edouard Philippe a annoncé la fermeture des CHR, on n’avait absolument pas de gamme grand public. On ne faisait pas 1 kilo de café avec les particuliers. 80% de ce qui sortait de la torréfaction allait aux CHR, et le reste dans les bureaux.Nous nous sommes retrouvés largués et on a beaucoup réfléchi pour équilibrer notre business et diversifier notre offre. C’est comme ça qu’est née la gamme pour particuliers, et qu’on a ouvert 2 boutiques en 2021. On y vend surtout du grain, c’est ce que cherche avant tout nos clients B2C. Le grain revient en puissance aussi en CHR, et encore plus dans les bureaux, c’est le truc du moment. 

Aujourd’hui, comment est constituée la gamme ?
On continue de penser d’abord à notre clientèle. Les blends du début continuent d’être nos best-sellers. Aujourd’hui, on a 6 blends, 6 pures origines et 1 décaféiné. Pour deux des pures origines, on fait une déclinaison de torréfaction, pour nos clients adeptes des méthodes douces. 

Comment avez-vous créé vos blends ?
Encore une fois, tout part de la clientèle. Historiquement, nous avions démarré avec 3 blends. Le premier  était un blend à l’italienne avec une pointe de robusta, le deuxième un blend de trois arabicas pour créer une tasse ronde et gourmande, et enfin le troisième, dénommé “Y.C.H.” aujourd’hui fait la part belle autour d’un Yrgacheffe, pour développer un peu d’acidité et un maximum d’arômes.Aujourd’hui, chaque blend doit apporter quelque chose de nouveau. Si on a créé le Trio Verde, c’est pour parler process au client. C’est un blend de 3 arabicas issus d’une même coopérative en biodynamie au Honduras, avec un café nature, un lavé et un honey.On a aussi créé un blend pour nos 5 ans, qui s’était accompagné d’un gros événement au stade de Gerland. Un mâchon est un repas matinal typique lyonnais à base de charcuterie, de mâconnais et de beaujolais. Ce blend s’appelle“5-10” pour “Demi Décénnie” et avec lequel nous avons été élu vice meilleur blend pour espresso au Paris Coffee Show en 2021. Il contient du café d’Éthiopie, d’Ouganda et du Burundi. 

Pourquoi avoir opté pour un packaging en métal ?
J’ai découvert ça au Host Milan en 2019. La réflexion numéro 1, c’est autour de l’éco responsabilité par rapport aux emballages. L’acier, c’est le matériau le mieux recyclé au Monde, contrairement aux paquets en kraft, qui ne sont absolument pas recyclés..C’est aussi une manière d’amener des clients à tester plus de cafés, en revenant en magasin avec leur boîte. 

Depuis l’ouverture de vos boutiques, vous êtes témoins d’un intérêt toujours plus grand pour le café de spécialité ?
On
ressent que notre clientèle s’est bien équipée, avec de belles
machines automatiques, et qu’elle cherche à sortir des sentiers battus
de la grande distrib’.Peu sont déjà assez avancés pour parler de
process ou de variétés, mais c’est très important pour nous de rester
accessible. L’élitisme n’est pas du tout ce que l’on veut véhiculer
chez Gonéo. L’idée, c’est surtout de proposer un bon café accessible.

Interview menée par Stéphane, lefiltre.fr

Le Paris Coffee Show revient au Parc Floral de Vincennes pour sa 3ème édition

Du 10 au 12 septembre prochains, le Paris Coffee Show, évènement majeur de la filière café française, revient au Parc Floral de Vincennes pour sa 3ème édition, en partenariat avec le festival Omnivore. Organisé par le Collectif Café, le Paris Coffee Show rassemble les acteurs du secteur pour présenter les nouveautés de l’année et proposer des expériences uniques aux visiteurs.

5 espaces d’animations, pour tout savoir sur le café
Le
Paris Coffee Show s’articule autour de plusieurs espaces d’animations.
Marqués par deux nouveautés pour cette nouvelle édition, ils
présentent la filière française du café dans son ensemble.

4 compétitions, pour récompenser les meilleurs professionnels de la filière
Le
Paris Coffee Show est également le théâtre de 4 compétitions
nationales. Technique et savoir-faire sont mis en avant par les
professionnels français du secteur du café.

Le Collectif Café, défenseur des intérêts des professionnels du Café
Depuis 1959, la mission du Collectif Café est de promouvoir le café de qualité et sa filière indépendante, en représentant les intérêts de l’ensemble des professionnels du café. Le collectif accompagne également les amateurs de café vers une consommation plus qualitative et responsable de la boisson emblématique.

Télécharger le communiqué de presse ici !

Le Collectif Café vous présente les Concours du Paris Coffee Show 2022 !

Concours du Meilleur Mélange pour Expresso de France

Les cafés torréfiés des 19 candidats seront jugés par les professionnels de la filière café et les cafés des 3 finalistes seront dégustés par le public. Le gagnant recevra le titre de Meilleur Mélange Pour Expresso de France 2022.

Le Championnat de France de Torréfaction

En partenariat avec la SCA, le Championnat de Torréfaction évaluera les candidats sur 3 épreuves. Le finaliste obtiendra le titre de “Meilleur Torréfacteur de France 2022” et participera au Championnat du monde.

Le Championnat de Latte Art

En partenariat avec la SCA, le Championnat de Latte Art est une compétition qui met en valeur l’expression artistique dans une plateforme de compétition qui défie le barista dans une performance sur scène. Le vainqueur participera au championnat du monde.

Championnat de France des Techniciens Café

En partenariat avec Nuova Simonelli, pour la première fois, des techniciens pourront démontrer leur savoir-faire et leur passion pour leur métier. 6 techniciens présélectionnés vont se mesurer les uns aux autres, lors du championnat de France des techniciens café.

Venez vivre avec nous ces championnats !

A vendre : Machine pour faire des paquets de Café

Machine sous vide TOUCAN SQUARE idéale pour protéger les aliments en sachets sous vide d’air, pompe à vide de 23m3, barre de soudure bi-active, option softair pour détendre les paquets.

Dimensions 57 ou 68mm x 87mm par alvéole.

Machine vendue avec 1 litre d’huile de vidange pour la pompe, 1 rouleau de film pour les barres à souder, 2 outils pour préformer les sachets avant de les remplir, 1100 sachets à valves aluminium intérieur et vernis noir extérieur et 20kg de cafés verts, Costa Rica, Burundi, Moka Sidamo et Mexique DK.

Machine idéale pour conditionner des sachets de café sous vide chez un torréfacteur.

Prix demandée : 1499€ pour l’ensemble.

Buis-Les-Baronnies (26170)

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter : Mr Alain Aznar : alain.aznar3@orange.fr

Rendez vous avec Eric Villemaine-Benchétrit des Cafés d’Eric !

Pour notre portrait d’adhérent du mois, rendez-vous avec Eric Villemaine-Benchétrit des Cafés d’Eric.

Comment êtes-vous venu au métier de
torréfacteur 
?

J’ai plutôt un parcours atypique. Issu d’une
famille de commerçants, je suis un ancien sportif de haut niveau.

Titulaire d’une licence STAPS, j’ai
donné des cours en école, collège et en association, mais je ne me voyais pas
faire cela toute ma vie. Je voulais donner un nouveau tournant à ma carrière
professionnelle.

En 2006, j’ai posé sur une feuille
blanche tout ce que j’aimais et je me suis rendu compte que le café revenait
souvent. Je suis parti à la rencontre de torréfacteurs sur Limoges et un peu
partout en France. À chaque fois, je faisais le même constat : la plupart
des torréfactions étaient anciennes, souvent transmises de père en fils. Il y
avait davantage de fermetures que de créations d’établissement. C’est
l’âge d’or
de la capsule.

À cette époque, je m’intéresse de plus en
plus au café, à la torréfaction. J’ai envie de modernité et d’aller à contre-courant
des torréfacteurs de l’époque. Je m’intéresse au produit, j’étudie les variations chimiques
liée à la
torréfaction, ainsi qu’au différentes origines.

Ma rencontre avec Nicolas Bellangé, qui venait juste de créer Belco, m’a permis
d’en apprendre davantage sur le café et m’a aidé dans mon parcours d’installation.

C’est en 2008 que les Cafés d’Eric
sont nés, malgré un contexte compliqué (inflation sur le café, âge d’or de la
capsule).
L’activité s’est
ensuite progressivement développée. En 2016, la boutique a laissé place à une
nouvelle structure de + 100 m² aux halles Chatelet, et nous envisageons
maintenant l’ouverture
d’une
boutique supplémentaire à Chartres.

Sur quels torréfacteurs avez-vous travaillé ?

En 2008, j’ai commencé avec un Samiac 10 kgs électrique, puis je suis passé sur un Joper 15 kgs gaz avec logiciel de torréfaction.

Aujourd’hui, c’est
un peu juste et je pense investir dans un Phoenix 25-30 kgs.

Mon coup de cœur reste le Samiac du début de l’aventure
: on s’est supporté
et il m’a
permis de progresser et d’être arrivé là où je suis aujourd’hui.

Comment torréfiez-vous les cafés ?

Ma
torréfaction dépend des origines, des extractions et des process.

Je m’adapte aussi à la demande de la clientèle car il faut être
attentif aux envies des consommateurs : la nouvelle génération est passée
d’une
torréfaction
très
poussée à une torréfaction de plus en plus blonde.

Vos voyages en pays producteur ? Ce qu’ils vous ont apporté ?

J’ai eu la chance de visiter de nombreux pays : Cameroun, Éthiopie,
Colombie, Nicaragua, Mexique, République Dominicaine et Cuba.

À chaque voyage, j’ai découvert le
plaisir d’une origine.

Le pays que j’affectionne le plus
est l’Éthiopie, le berceau du café. 
Aujourd’hui, on arrive encore à y trouver des variétés sauvages.

Un souvenir café à nous partager ?

L’odeur de torréfaction quand j’avais une dizaine d’années.
Une vraie gourmandise, ma Madeleine de Proust.

Si vous étiez une origine ?

L’Éthiopie

Si vous étiez un café ?

Moka D’Éthiopie BUNA BET : un café doux et
floral avec une belle palette aromatique !

Si vous étiez une extraction ?

Avec le temps les extractions douces. La
chemex est la méthode douce par excellence car elle propose un profil
aromatique intéressant et éveille la curiosité des gens qui ne connaissent pas.

Si vous étiez un résultat en tasse ?

J’apporterai une grande clarté aromatique, alliant à la
fois puissance et harmonie.

Si vous étiez une boisson café ?

Celle de mes débuts de sorties de jeune adulte :
l’Irish Coffee
de fin de soirée.

Si vous étiez une action green/ durable ?

Consommer de plus en plus de café en vrac et
réutiliser le marc dans le terreau par exemple.

Les sacs sont réutilisés en début d’été
pour les hamacs des scouts.

Emplacement n°1 à céder en Centre-Ville de Palaiseau

L’affaire :

Fond de commerce café, thé, épicerie fine et déco-cadeaux (
anciennement salon de thé/ boutique)

Excellente notoriété.

Pas de concurrence immédiate.

CA 2019/2020 : 151 000€

CA 2020/2021 : 196 000€

1 salarié

Fermé dimanche et lundi et mois d’Aout.

Le local :

Local de 40m², avec plus de 5m linéaire vitrine sur rue très
passante.

Loyer 1515€ CC / mois.

Bail tout commerce ( pas d’extraction donc pas de cuisson)

Climatisation réversible récente. Fibre optique

WC

L’équipement :

Cuisine : évier, réfrigérateur, congélateur, machines à café, plan inox,comptoir…

Boutique : mobilier, balance ( x2 pour vente vrac), moulin à café ( x2)

Tout les aménagements sont modulables.

Bon état général.

Les atouts :

  • Emplacement n°1
  • Affaire saine et CA à développer ( ouverture
    dimanche matin jour de marché, consommations sur place, vente en ligne,
    livraisons.,…)
  • Clientèle agréable et fidèle (CSP+)
  • Accompagnement / formation possible pour la
    reprise

Pour plus de renseignement contacter :

Sarah Hamou : lafeecafe91@gmail.com

A vendre : Torréfacteur Probat Gamme UG60

La Torréfaction Maison Bres vend un torréfacteur Probat gamme UG60 complet : chargement de café vert, système de pesé, torréfacteur, bac de refroidissement, épierreur, le tout avec un système d’automatisation intégral (profil de cuisson, chargement et déchargement de café…), mise en service : novembre 2020.

Prix : 130 000€HT.

Motif : changement, acquisition Loring 70.

Pour plus de renseignement contacter :

Jean-François Bres : jfbres@latorrefaction-maisonbres.com

Rendez-vous avec Jérôme Ceysson de La Brûlerie Verte !

Pour notre portrait d’adhérent du mois, rendez-vous avec Jérôme Ceysson de La Brûlerie Verte.

Si vous étiez un torréfacteur ? 

Un Toper ! De ma formation sur un 1kg à mon 15kg actuel, j’apprécie sa simplicité et son efficacité.

Si vous étiez un souvenir café ? 

Mon premier congrès des torréfacteurs à Lyon en 2017 dans ma ville de cœur. Mon entrée dans la filière café, une évidence ! 

Si vous étiez un café ?   

Un arabica de spécialité nature, éthique et bio ! 

Si vous étiez une origine ?   

L’Éthiopie of course ! Le berceau du café. 

Si vous étiez un pays producteur ? 

Pura Vida ! Costa Rica pour la richesse du pays et la qualité de ses terroirs. Sans doute ma prochaine destination café ! 

Si vous étiez une extraction ? 

Slow Coffee ! Avec une préférence pour la Chemex. Le rituel de la préparation et l’explosion d’arômes en tasse. 

Si vous étiez un résultat en tasse ?   

Doux, rond et explosif ! 

Si vous étiez une boisson café ? 

Le petit Flat White du dimanche matin. Ma madeleine de Proust ! 

Si vous étiez une action Green / durable ? 

Acheter son café en vrac dans des belles boîtes vide d’air (type Airscape) avec une petite remise à la clé ! 

Zoom sur le café péruvien

En 2021 la quantité de café péruvien produit a atteint 227 600 tonnes. Le volume exporté vers 45 pays a été de 187 000 tonnes, soit l’équivalent de 4 millions 83 mille quintaux de café.

D’autre part, le
Conseil National du Café (JNC) a averti que le changement climatique,
l’agriculture migratoire et l’abandon des plantations contraignent la
production de café au Pérou. Les régions les plus touchées par ces difficultés
sont Junín, San Martín, Huánuco, Pasco et Cusco, où la culture de café joue un
rôle central pour plus de 200 milles familles qui se dédient
principalement à ce produit. Pour cette raison, douze coopératives de café
de différentes régions ont associé la culture du café à l’agroforesterie, dans
un engagement pour l’atténuation du changement climatique, un système
d’épargne-retraite et l’accréditation zéro émission de gaz à effet de serre.
Par ailleur, l’autorisation de fin de l’année dernière par l’Union Européenne
de l’écorce de café pour faire des infusions suppose un nouveau débouché
commercial, qui en plus de représenter un nouveau revenu économique pour les
producteurs, contribue à la conservation des sols dans le sens où ces
« déchets » ne seront plus jetés, ce qui acidifiaient encore plus les
sols amazoniens. 

Aujourd’hui, le Pérou se trouve parmi les 10 principaux pays producteurs de café dans le Monde, tout se plaçant au deuxième rang dans la liste des pays exportateurs de café certifié biologique et commerce équitable. Afin de positionner les attributs différentiels que le café péruvien offre au monde, PromPerú – Commission Pour la Promotion du Pérou pour les Exportations et le Tourisme – a lancé la marque « Cafés del Perú » destinée à regrouper la diversité, le l’origine, la spécialité, la traçabilité et la durabilité du café produit dans ce pays.

Le label, disponible pour les producteurs et importateurs de cafés de spécialités, représente tous les types de cafés produits sur le territoire péruvien et caractérisés par leur haute qualité. 

Focus sur les six facteurs sensoriels du goût, avec Sage partenaire du Collectif Café

Depuis
plus de trois ans, Sage s’est associé à des experts américains tels que la
Coffee Science Foundation, de l’Université de Californie Davis Coffee Center
ainsi que de la Specialty Coffee Association pour mieux comprendre la
préparation du café. Grâce aux résultats de ces recherches sensorielles,
préparer un café parfait n’a jamais été aussi simple.

Les
chercheurs ont pu relever six facteurs ayant un effet sensoriel sur le goût du
café :

–              le degré de torréfaction

–              le type de filtre

–              le ratio d’infusion

–              la mouture

–              le temps d’infusion

–              et la température

 « Grâce
à nos machines, nous apportons la qualité du coffee shop à la maison. Avec le
vin, on parle de cépages, de goûts boisés ou fruités. C’est le même phénomène
qui se développe avec le café, mais les parfums sont très différents. Nos
machines permettent d’apprécier la diversité de ces arômes.  Avec nos appareils, le dosage, la température
comme la pression : tout est calculé pour offrir le meilleur rendu, selon les
grains de café choisis. Vous pouvez savourer un café de Spécialité de Troisième
Génération chez vous. »
explique Marco Baresi, responsable café de la
marque.

Pour en savoir plus sur comment préparer un café parfait c’est par ici !

Visualiser la vidéo sur « Les Six Facteurs Sensoriels du goût » en cliquant ici !

Visualiser la vidéo « Goût  et Saveur  » en cliquant ici !

Rendez-vous avec Eric Maignant de la Brûlerie du Castel.

Pour notre portrait d’adhérent du mois, nous avons rendez-vous avec Eric Maignant de la Brûlerie du Castel.

Si vous étiez un torréfacteur ? 

Je
serais un torréfacteur Samiac comme les deux que j’ai et où il n’y a
pas de courbe de température… Torréfier au nez et à l’oeil d’où
l’artisanat. 

Si vous étiez un souvenir café ? 

Le
bon vieux café réchauffé plusieurs fois dans la journée que je buvais
chez mes grands-parents, à qui je pense tous les jours. 

Si vous étiez un café ?   

Je serais un café pur arabica avec une dose de calva !!!

Si vous étiez une origine ?   

J’affectionne particulièrement le Pérou, la Nouvelle Guinée avec des arômes différents. 

Si vous étiez un pays producteur ? 

Le Salvador, ils ont une passion pour leurs terroirs et leurs cafés “iQue chivo” comme disent les Salvadoriens. 

Si vous étiez une extraction ? 

J’apprécie les ristrettos. 

Si vous étiez un résultat en tasse ?   

Une belle rondeur en bouche sans amertume. 

Si vous étiez une boisson café ? 

Café + Calva, je suis en plein test et ça fonctionne bien !!! 

Si vous étiez une action Green / durable ? 

Que
chacun d’entre nous réutilise le café de différentes façons ce serait,
un bon pas pour l’écologie… Comme on dit de la terre à la terre, on a
cette chance avec ce produit. 

Focus sur les 4 éléments clés de Sage l’un des partenaires du Collectif Café

Il s’agit d’un processus de bout en bout, qui débute au grain
de café, se poursuit à travers une torréfaction et des méthodes d’infusion plus
légères ainsi qu’une technologie intégrée à la machine à expresso, destinée à
développer tous les arômes et saveurs complexes du café. Le secret des machines Sage réside dans 4 éléments clés pour
réaliser un bon café:

  • un dosage idéal
    de 18 à 22 g pour une saveur riche et complète,
  • une pression
    optimale de 9 bars pour un corps irrésistible,
  • une température
    précise de 93 °C pour une extraction parfaitement équilibrée,
  • et une vapeur
    puissante calibrée pour créer une micro-mousse soyeuse.

« Le café de
spécialité de troisième génération réalisé avec nos machines, c’est lorsque
vous le dégustez que vous sentez la différence, explique Marco Baresi,
responsable café de la marque. Il s’appuie sur une norme internationale définie
par l’Organisation du Café de Spécialité (OCS). Il y a plusieurs éléments clés
: une dose idéale de grains fraîchement moulus, une température de l’eau à 93
degrés, une extraction à 9 bars, la pression qui permet de délivrer la
meilleure qualité possible en tasse, qu’utilisent les professionnels. Résultat
? Le Café de Spécialité de Troisième Génération arrive chez vous !
 »

Pour en savoir plus sur les 4 éléments clés de Sage c’est par ici !

Visualiser la vidéo sur “les 4 éléments clés » en cliquant ici !

Focus sur le Coffee Journey de Sage l’un des partenaires du Collectif Café

Sage
Appliance lance sa plateforme de recettes, de tutoriels et plus encore, et ce
afin d’aider tous les passionnés de café à réussir la préparation d’un café
savoureux. Zoom sur le Coffee Journey, la bibliothèque de recettes et de
tutoriels de café accessible à tous les passionnés et les professionnels.

La
bibliothèque de recettes et de tutoriels de café, Sage, permet aux passionnés
d’êtres guidés étape par étape pour faire du café de spécialité de troisième génération,
à la maison. On peut y retrouver des conseils en vidéo, mais aussi des
connaissances, des informations et des idées dispensées par des experts café de
la marque pour déguster de délicieux cafés à la maison !

« A l’instar du reste du monde, la France adopte à son tour le café de spécialité de 3ème vague, et c’est pour cette raison que Sage a choisi d’investir le marché français depuis peu. Mais qu’est-ce que signifie exactement le terme de café de spécialité de 3ème vague ? Et concrètement, qu’est-ce que cela peut apporter aux Français ? Nous, Français, avons inscrit au patrimoine de notre pays la gastronomie et le vin, mondialement réputés pour leur finesse et leur richesse aromatiques. Pourtant, s’agissant du café, nous ne le connaissons uniquement comme une boisson chaude et énergisante… Quand on pense que 70%* des Français consomment du café quotidiennement, mais que 70%* déclarent qu’ils aimeraient découvrir de meilleurs cafés que ceux qu’ils consomment. Cela nous apprend que nos consommateurs savent ce qu’ils veulent mais n’ont pas toujours le choix… ou la connaissance… Quel potentiel ! Alors, si nous commencions à parler du café comme une boisson gourmande et riche en arômes ? C’est dans ce contexte que notre site Sageappliances.com fait peau neuve et vous invite à découvrir le Coffee Journey. Nous y donnons les clés pour comprendre ce qu’est le café de spécialité afin que vous puissiez en profiter comme une boisson gourmande, et nous vous apportons l’expérience pour le réaliser vous-même, chez vous, tous les jours à compter d’aujourd’hui. Car un bon café, c’est un bon grain, une bonne eau, une bonne tasse et une bonne machine. Un bon café, c’est une question de précision dans son élaboration. Nous vous souhaitons la bienvenue au Coffee Journey ! » déclare Romain Maulave, Country Manager France Sage.

(*) Enquête de
l’ObSoCo 2020/2021 réalisée pour MaxiCoffee

Coffee Journey, pour profiter du café de spécialité de la troisième vague à la maison !

Pour en savoir plus sur le Coffee Journey Sage c’est par ici !

Visualiser la vidéo sur le Coffee Journey en cliquant ici !

Focus sur l’expérience café avec De’Longhi l’un des partenaires du Collectif Café.

Primadonna Soul de De’Longhi un expresso broyeur unique !

Primadonna
Soul est le premier expresso broyeur doté d’une technologie exclusive qui
permet d’extraire automatiquement toute la richesse aromatique des cafés en
grains.

Ainsi,
la technologie Bean Adapt va régler automatiquement les paramètres
indispensables pour toujours obtenir un résultat en tasse parfait quels que
soient l’origine, la typicité, le terroir et la torréfaction du café.

Un
système intuitif pour une simplicité d’utilisation inégalée ! PrimaDonna
Soul se règle automatiquement via l’application Coffee Link pour délivrer le
meilleur résultat en tasse. Du grain à la tasse, tout le plaisir d’un
expresso !

Pour plus
d’informations sur la Primadonna Soul De’Longhi c’est par ici : https://www.delonghi.com/fr-fr/produi…

Focus sur l’expérience café avec De’Longhi l’un des partenaires du Collectif Café

Brad Pitt, De’Longhi et un Moment de Café « Perfetto »

De’Longhi, leader mondial sur le marché des expresso broyeurs, dévoile sa première campagne internationale réalisée par Damien Chazelle et incarnée par un homme que l’on ne présente plus : Brad Pitt.

Le café est une histoire de plaisir et de goût, de choix et de surprises. C’est l’histoire Perfetto, celle que Brad Pitt vit aux côtés de De’Longhi avec son café en grains préféré. Perfetto… pour profiter du meilleur des cafés en grains avec un café fraîchement moulu.

Perfetto, du grain à la tasse, le meilleur de l’expresso.

Pour plus d’informations sur la Primadonna Soul De’Longhi c’est par ici : https://www.delonghi.com/fr-fr/perfetto-campaign

Focus sur l’expérience café avec De’Longhi l’un des partenaires du Collectif Café.

La Specialista passion Barista !

La Specialista est la nouvelle machine expresso avec moulin
intégré de De’Longhi. Conçue pour les grands amateurs d’expresso, la
Specialista dispose de fonctionnalités uniques et d’un design inspiré des
machines à café traditionnelles, recréant l’expérience authentique d’un café de
barista, à la maison.

Elle permet de devenir acteur dans la préparation du café,
en contrôlant la finesse de mouture, la quantité de café à moudre, la longueur
en tasse et la température pour extraire toute la richesse aromatique des
grains.

6 technologies novatrices contribuent à simplifier la
préparation et à la personnaliser, tout en laissant place à la créativité et au
plaisir de préparer un expresso manuellement. Conçue pour les baristas
«wannabe», la première machine expresso avec moulin intégré, comblera tous les
amateurs de boissons café et lactées.

Plus d’information sur la Specialista Maestro par ici : https://www.youtube.com/watch?v=_E8nOeK5nIc

Zoom sur le Salvador !

Le
Salvador est un « jeune » pays caféier. C’est vers 1830 que les
premiers caféiers furent plantés en grands nombre, en remplacement de l’Indigo,
supplanté par un pigment chimique mis au point par l’industrie allemande.

Des
régions entières se mirent à produire du café. La plus célèbre d’entre elle est
Illamatepec.

Non loin des États Unis, ce fut aussi l’un des premiers pays d’Amérique centrale à se mettre au diapason du café de spécialité, sous l’effet de la demande de consommateurs américains qui découvraient l’espresso et les coffee shops. Au début des années 2000, des producteurs tels Emilio Lopez, Mauricio Salaverria, et le regretté Gilberto Baraona, entre autres, furent les fers de lance d’une optimisation de la qualité par le choix des variétés, la parcellisation, la diversification des process, la recherche et tous le soin apporté à la chaine de de valeur du café en pays producteur.

Avant
cela, les cafés étaient uniquement lavés, et réputés pour leur douceur.
Aujourd’hui, la production haut de gamme à gagné en intensité et en complexité,
et il n’est plus exceptionnel de les noter plus de 88/100 lors de dégustation.

Équipé de son savoir faire et de terroirs exceptionnels, le Salvador à l’avenir devant lui, en ce qui concerne le café et sa place sur la scène internationale.

Focus sur l’expérience café avec De’Longhi l’un des partenaires du Collectif Café

Le coffee lounge, un espace virtuel pour les passionnés du café !

De’Longhi, partenaire du #CollectifCafé, vous propose désormais un espace virtuel dédié à toute la culture du café, de la cerise à la tasse.

Une expérience qui commence par la présentation des meilleurs cafés en grains de nos torréfacteurs partenaires. Ainsi, qu’un accompagnement ludique pour que chacun découvre ses goûts, des recettes uniques et originales.

De’Longhi souhaite accompagner les consommateurs et les passionnés à trouver le café en fonction de leurs goûts. Pour cela, après chaque inscription au coffee lounge, un quiz est proposé aux nouveaux membres pour découvrir son profil café. Le coffee lounge aide à comprendre ses goûts café, et transmet un savoir sur la culture café.

Pour faciliter le consommateur à trouver un torréfacteur proche de chez lui, une carte regroupant tous les torréfacteurs partenaires, au niveau national, est présente sur le site.

De’Longhi communique également sur les recettes tendances adaptées aux saisons. Trois types de recettes sont proposés : des recettes barista, des recettes d’association culinaire et des recettes simples à utiliser avec un expresso broyeur. Des recettes pas à pas, pour un accompagnement maximal pour toutes expériences café.

Pour découvrir le Coffee Lounge c’est par ici 

Rendez-vous avec Stéphane Foubert des Cafés de Mélodie.

Depuis 2021, les Cafés de Mélodie proposent un café « édition spéciale » en fût de Whisky Vilanova Terrocita.

Ce café est le fruit de la rencontre d’un producteur de café Salvadorien, des cafés de Mélodie et de la Distillerie Castan.
Et ce concept ne s’arrête pas là ! Voici notre Single Cask tourbé, vieilli dans les fûts utilisés au vieillissement du café. Une fois l’ex fût de Whisky imprégné du goût du café, la Distillerie Castan récupère ces fûts et y met à vieillir pendant plusieurs mois, son Whisky Vilanova Terrocita, un single malt tourbé.
Cette collaboration Tarnaise révèle une étonnante initiative, pour proposer un café unique, ainsi qu’un Whisky Single Cask rare.

Si vous étiez un torréfacteur ?
Je serai un torréfacteur à l’ancienne, à l’époque où les épiciers torréfiaient un seul café dans leurs établissement, une torréfaction à l’instinct sans la modernité des courbes.

Si vous étiez un souvenir café ?
Me laisser guider par l’odeur, pour me rendre chez un torréfacteur de café. Il y a plus de 20 ans ! 

Si vous étiez un café ?   
Je serais un café d’artisan passionné. 100% Arabica !  

Si vous étiez une origine ? 
Les pays dans lesquels j’ai voyagé et qui me font rêver comme l’Indonésie, le Mexique, la Colombie.

Si vous étiez un pays producteur ?
Un pays où la vie n’est pas facile, dans lequel on ne lâche rien. Je suis admiratif des producteurs qui font preuve de persévérance malgré les difficultés rencontrées.

Si vous étiez une extraction ?
Plutôt Piston. 

Si vous étiez un résultat en tasse ? 
Ristretto, rond, crémeux. 

Si vous étiez une boisson café ?
Café + finish whisky, of course ! 

Si vous étiez une action Green / durable ?
Donner des contenants à mes clients et recycler nos déchets café dans un jardin thérapeutique, intergénérationnel afin de produire des fruits et légumes destinés aux établissements accueillant des personnes en difficulté.

2021 : Zoom sur une année riche en partage !

Rétrospective sur les actions de nos adhérents !

Cette année, vous nous avez fait part de vos retours d’expérience lors des lives sur nos réseaux !

Nous avons partagé des moments caféiné et riche en émotion sur le Paris Coffee Show ! Revivez-les en cliquant ici !

Vous avez participé à la promotion du café partout en France lors des Journées du Café !

Le Collectif Café remercie l’ensemble de ses adhérents pour leur participation !

2021 : Zoom sur une année riche en saveurs !

Rétrospective des pas pays producteurs mis à l’honneur en 2021 !

L’Éthiopie, le berceau du café

Vous avez eu rendez-vous avec l’Éthiopie. Ce pays est reconnu comme une des origines les plus réputées au monde et son café est apprécié pour la finesse et la délicatesse de ses variétés.

L’or brun du Guatemala

Vous avez découvert le Guatemala. Avec une culture millénaire, des paysages naturels incroyables dominés par d’immenses volcans, le Guatemala a fait du café un des piliers de son économie.

L’inde, arc-en-ciel de terroirs

Nous avons également voyagé en Inde. Si l’Arabica et le Robusta ont été les principales variétés cultivées, aujourd’hui, une variété hybride entre l’arabica et le Liberica est devenue le principal café d’Inde.

Honduras, terre de café

Nous vous avons fait voyager au Honduras. Petit pays montagneux bordé par la mer, le Honduras bénéficie d’un climat tropical, propice à la culture du café. Aujourd’hui le café y est considéré comme une ressource essentielle pour l’économie hondurienne.

Le Brésil, le pays du café

Vous avez découvert le Brésil, le plus grand producteur et exportateur au monde depuis 1860 ! Si les brésiliens sont de grands consommateurs de café, c’est aussi une passion qui se transmet de génération en génération. 

Colombie, terre d’Arabicas

Nous avons continué notre voyage en Colombie. 3ème producteur de café au monde, la Colombie produit uniquement du café Arabica avec des régions de cultures optimales qui donnent des cafés avec une très grande diversité de profils aromatiques.

Le Pérou, célèbre son bicentenaire

Le Pérou a été mis à l’honneur au Paris Coffee Show et sur les Journées du Café. Ce pays d’Amérique du Sud est l’un des plus riche en biodiversité au monde grâce à ses nombreux microclimats et ses 84 zones écologiques.

Cameroun, du Robusta à l’Arabica

Nous vous avons présenté le Cameroun, dernier pays mis à l’honneur
cette année. Le Cameroun est un pays volcanique et tout en relief qui
ne manque pas de caractère ! De plus, le pays dispose d’un climat idéal
qui permet une culture de qualité.

Le Collectif Café remercie les différents intervenants qui ont mis en avant ses pays producteurs sur nos réseaux !