La Parole Café – Qui se cache derrière chaque adhérent ?

Chaque mois nous vous proposons d’en découvrir plus sur l’un d’entre vous : vous avez la Parole !

En ce début décembre, nous sommes partis à la rencontre d’Anthony Renaud, les Brûleries de la Fournaise à la Réunion.
Une entreprise artisanale de torréfaction, locale et visionnaire, née il y a 35 ans.
Réunionnais d’adoption, il a donné une nouvelle impulsion depuis son arrivée en 2016.
Découvrez un extrait de son univers café !


Si vous étiez un souvenir café ?
Je me souviens du café que buvaient mes grands-parents l’après-midi. C’était un moment de partage et de bonheur.

Si vous étiez une origine ?
Bourbon Pointu, c’est le café que l’on cultive sur mon île d’adoption, La Réunion.

Si vous étiez une torréfaction ?
Ce serait une torréfaction lente. Il y a des savoirs ancestraux qui ont leur sens et qu’il convient de garder, savoir prendre le temps en fait partie. Ce qui est important c’est de respecter le produit

Si vous étiez un café ?
Un ristretto, simple et efficace.

Si vous étiez un résultat en tasse ?
L’équilibre. Je ne suis pas fan d’un café amer ou fort, très prononcé sur un arôme ou une note en particulier. Un bon café est pour moi subtil et équilibré.

Si vous étiez une action green ?
Je serais une capsule bio. A La Réunion, on est au coeur de la nature. Aux brûleries de la Fournaise, cela fait plus d’un an et demi que l’on n’a plus ni gobelets ni touillettes en plastique. Il est urgent de prendre le virage de l’écologie et de l’environnement avec des capsules qui ne soient plus en aluminium et retraitées seulement à hauteur de 20%.