Focus sur Envol Vert, avec une interview d’Arnaud Lefevre, responsable développement et partenariats

Pour l’édition des Journées du Café 2020, le Collectif Café a souhaité mettre à l’honneur un pays, la Colombie. Comment ? En soutenant la caféiculture durable et engagée. La fédération s’est ainsi associée à Envol Vert pour sensibiliser les Français aux enjeux de la production et de la consommation durable de café, et organise donc un challenge participatif : 9000 € pour planter 1500 arbres avec l’Opération Reforestation en Colombie.

Qui est Envol Vert ?

Envol Vert est une association de protection de la forêt et de développement rural. Depuis 2011, nous luttons pour la préservation de la forêt et de la biodiversité en Amérique du Sud et en France. Nous développons des projets de terrain concrets et efficaces qui permettent d’appuyer ou de faire émerger des initiatives locales qui participent au développement rural en lien avec la conservation des forêts, la restauration des écosystèmes et l’adaptation au changement climatique. Nos initiatives cumulent une valeur ajoutée sociale et sociétale en proposant aux populations des alternatives à la déforestation et en assurant le développement de compétences via la formation. En parallèle, nous mettons en place des actions de sensibilisation et de plaidoyer à destination des pays les plus responsables, directement ou indirectement, sur la déforestation afin d’engager entreprises et citoyens vers des changements de comportements et de consommation. Notre slogan « La forêt nous rend des services, rendons-le lui ! » Envol Vert ou autrement dit en espagnol (Envolver) « s’impliquer ». Voilà ce qui nous paraît essentiel face à l’ampleur de la tâche à accomplir pour la préservation de l’environnement.

Quels sont les challenges pour Envol Vert dans les prochains mois ? 

Aujourd’hui, et pour les mois à venir, notre challenge principal est de maintenir l’attention sur l’état des forêts d’Amérique du Sud et tout particulièrement la situation catastrophique qui se déroule en ce moment même au Brésil et en Colombie. Avec respectivement le premier et deuxième rang mondial en terme de biodiversité, ce sont les tristes champions de la déforestation causée par l’agriculture et l’élevage de bétail depuis 2018. Afin de lutter contre cela, nous avons réalisé une investigation sur la filière bovine sur ces deux zones géographiques (responsable de 80% de la déforestation au Brésil et 70% en Colombie) qui a pour objectif d’informer le consommateur. La campagne suivra son cours pendant l’année afin de faire pression sur les acteurs de la filière et induire un changement des pratiques. Nous avons également inauguré en 2020 notre outil Empreinte Forêt à destination du grand public Colombien. Ils peuvent ainsi dès aujourd’hui mesurer l’empreinte de leurs modes de consommation et trouver des alternatives plus respectueuses des forêts. D’après l’UICN, le changement d’affectation des sols et en particulier la déforestation et la dégradation des écosystèmes, sont les principaux vecteurs de perte de la diversité terrestre. D’autant plus que les forêts tropicales déjà riches en biodiversité, jouent aussi un rôle très important dans la lutte contre le changement climatique mais également contre la prolifération de nouvelles maladies comme le Covid-19. C’est pourquoi il est important de continuer d’alerter le grand public et l’ensemble des acteurs économiques sur l’état de la situation et d’agir en soutenant les actions d’ONG comme la nôtre.

Que représente le partenariat avec les Journées du Café pour Envol Vert ?

C’est une belle occasion pour Envol Vert de sensibiliser l’ensemble des acteurs du secteur aux bonnes pratiques pour une caféiculture durable. Nos projets agroforestiers ont pour vocation à produire un café plus respectueux de l’environnement. C’est-à-dire produire mieux et plus longtemps. Les systèmes agroforestiers dans les exploitations de café protègent les sols, la biodiversité, améliorent la qualité des cerises de café récoltées et fournissent des revenus complémentaires aux producteurs par la vente des cultures associées.

Et puis, le challenge participatif organisé dans le cadre de ces journées, « un mug acheté, un arbre planté », représente une opportunité pour Envol Vert de renforcer son intervention sur deux départements colombiens où la culture de café est fortement présente mais pratiquée selon des techniques conventionnelles. Ces dernières sont basées sur l’utilisation de variétés hybrides et l’usage d’intrants chimiques de synthèse sur des cafés en plein soleil, ce qui entraine une dégradation rapide des conditions environnementales des zones en question.

Enfin, nous souhaitons profiter de cet évènement pour encourager l’ensemble des acteurs de la filière à une meilleure rémunération des producteurs afin de valoriser des pratiques agricoles plus durables comme l’agroforesterie. L’amélioration des revenus des producteurs est un levier décisif pour la protection des forêts.